L’ ard de poser des questions

Sur les OGM

C’était 4 ans avant la grosse médiatisation télévisuelle et autre concernant (consternant!) les organismes modifiés au niveau de leurs gènes.

 

Discrètement à 11 heures le soir, une émission sur une chaîne de la télé nationale au sujet des OGM avait déjà été diffusée, avec des explications détaillées données par des chercheurs du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) et de l’ INRA (Institut National de la Recherche Agronomique), la présentation de leurs expériences culturales sur le sorgho, et les craintes qu’ils émettaient sur les dangers potentiels que tout le monde doit connaître aujourd’hui.

Un reportage aux États Unis permettait de voir que les tomates transgéniques, avec un gène de cochon dedans, étaient commercialisées et consommées, se conservaient belles et fermes 5 à 6 semaines sur les étals. Ces tomates provoquaient des controverses puissantes avec les associations de consommateurs américaines. Au bout de 6 semaines, il n y a plus ni goût, ni vitamine, dans les tomates, gène de cochon ou pas. (sans ce gène, elles auraient bien sûr pourri bien avant. Alors

Lard de poser des questions

Lard de poser des questions

de la cellulose et de l’eau au prix du kg de tomate ?

QUESTION ÉTHIQUE : Si les musulmans font le tajine ou le couscous avec ces tomates, deviennent-ils impurs ? Si des végétariens ou végétaliens convaincus en consomment, cela peut-il avoir des conséquences ?

Les OGM (Organisme Génétiquement Modifié), c’est une cochonnerie inutile : on met bien le cochon à toutes les sauces !

Même dans l’excellent livre de Georges Orwell, Animal Farm, à la fin on ne sait plus si le cochon ressemble à l’homme, ou si c’est un homme dont les traits ressemblent à ceux d’un cochon.

Je souhaite revenir au présent, et rappeler que pendant l’été 2003, lors de nos ( si chaudes ) vacances, la loi sur l’étiquetage est passée : la présence d OGM dans l’alimentation ne nécessite pas d’être mentionnée si elle est inférieure à 0,09 % ( infos FR3). Donc, il peut y avoir jusqu’à 9 kilos d’aliments OGM par tonne. Les OGM, c’est une cochonnerie inutile… En agriculture biologique, aucune semence génétiquement modifiée n’est autorisée, aussi c’est encore une très bonne raison pour manger le plus possible, des aliments bios, que ce soit pour préserver notre santé, ou que ce soit pour éviter de cautionner ces manipulations douteuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *