Un bon plat de fin d’ hiver

Aujourd’hui, pour finir les légumes en réserve, quelques carottes, panais, et une racine de fenouil, j’ai prévu un plat complet avec des légumineuses.

Nous avions été livrés en viande, 5 kilos environ de veau bio sous sachets scellés à l’abattoir, et dans le plat composé de haricots blancs, haricots rouges azukis et lentilles, j’ai mis des morceaux de tendron et de blanquette de veau.

 

Veau aux légumes

Veau aux légumes

 

Voici la méthode que j’utilise. La veille, je mets les légumineuses à tremper. Au moment de préparer le repas, les légumes sont épluchés et coupés en petits morceaux ou en rondelles, et sont déposés au fond d’une cocotte minute.

J’y ajoute un petit oignon et une gousse d’ail hachés, puis les légumineuses bien rincées, deux grosses pincées de sel gris, et la viande coupée en petits dés. Encore quelques grains de coriandre, de cumin, une pincée de poivre concassé, et on y ajoute trois ou quatre grosses cuillers à café de sauce tomate concentrée, un peu de paprika en poudre, des dés de lardon fumé débarrassés de la couenne et du cartilage, et on recouvre le tout avec de l’eau filtrée, ou de l’eau de source, avant de laisser cuire environ 45 minutes une fois que la cocotte est en pression.

Le fait de faire tremper les légumineuses la veille est important, parce que mis à part le fait que vous gagnerez du temps sur la cuisson, vous obtiendrez des grains beaucoup plus digestes. C’est dû au fait que la pré germination fait apparaître des enzymes qui commencent à digérer l’amidon contenu dans les grains, le tout apportant plus de vitamines et un goût encore meilleur.

Ce plat est un repas complet qui s’accorde bien avec un fond de couscous d’épeautre ou de pâtes complètes.

Vous pouvez remplacer le veau par du poulet, ou du tofu, ou par rien, c’est bon aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *